Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > développement conatif de l'enfant

développement conatif de l'enfant

par Florence, le 22/01/2005 à 12:20 - 3771 visites

Quel est la definition du développement conatif mis en évidence par M.REUCHLIN en psychologie de l'enfant,quelles en sont les caractéristiques et les implications?

Réponse du Guichet du savoir

par bml_civ, le 22/01/2005 à 15:59

Réponse du Département Civilisation

Vous pouvez vous reporter à l’ouvrage suivant :"les différences individuelles dans le développement cognitif de l’enfant" de Maurice Reuchlin.

[i]« (...) il se trouve que chaque individu manifeste dans certains au moins de ses choix un certain degré de stabilité temporelle à court terme et une certaine cohérence d’une situation à une autre, constats qui interdisent de considérer ces choix comme des aspects aléatoires de la conduite. Il en est peut-être ainsi, plus fondamentalement, en ce qui concerne des aspects communs à des choix se manifestant à des âges différents et à propose de conduites différentes. On pourrait mentionner, à titre d’hypothèses, un mode de fonctionnement plutôt global ou plutôt analytique, une orientation préférentielle vers les personnes ou vers les choses, une acceptation ou un refus du risque, une priorité accordée au recueil d’information ou à l’émission de réponses, etc. (...).
Il fallait étiqueter d’un mot cet objet. Nous avons choisi le terme conation, mais nous aurions sans doute du mal à justifier ce choix de façon tout à fait convaincante...si une justification convaincante était nécessaire en matière d’étiquetage, surtout dans un domaine où la terminologie est d’une extrême fluidité. Essayons cependant de donner nos raisons.
Si le mot “ conation “ s’applique à la manifestation active d’une tendance, il peut, nous semble-t-il, être utilisé pour désigner l’orientation des conduites. Le terme dénote aussi un effort exigé par cette manifestation. Cette dénotation est acceptable ici : la mise en oeuvre de façon suffisamment durable et cohérente, sur un matériel et dans une direction déterminés, de la machine cognitive suppose bien qu’une certaine difficulté adaptative existe dans la situation considérée et que le sujet agisse pour la vaincre. (...) »[/i]

Comme le note François Larose, [i]« ce même concept de conation était, parallèlement, utilisé de façon continue dans les années 80 et 90 par les chercheurs américains. Reuchlin dans cet ouvrage a, par exemple, réintroduit dans l'univers franco-français les résultats des recherches de Rotter et de Phares sur le locus de contrôle interne-externe afin d'illustrer l'importance de la prise en considération des interactions entre les dimensions cognitives et affectivo-comportementales dans le développement des structures de personnalité de l'enfant d'âge scolaire. C'est là l'objet même du "construit" de conation. Ces construits ont été repris et "développés" depuis lors, notamment depuis 1994 par certains chercheurs francophones tel Dubois (ouvrage publié en 1994 aux presses de l'Université de Grenoble portant sur le sentiment de contrôle). »[/i]

La notion de conation semble apparaitre pour la première fois chez Reuchlin dans l’article : « Processus vicariants et différences individuelles » publié dans la revue Journal de psychologie normale et clinique n° 2 d'avril-juin 1978 pp 133-145. que vous pouvez consulter à la BM de Lyon.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact