Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > la civilisation des nuraghes en sardaigne

la civilisation des nuraghes en sardaigne

par breizette, le 19/12/2004 à 15:28 - 4401 visites

Je souhaite tous les textes en français comme en italien qui pourraient me donner détails sur leur vie quotidienne, leurs origines, leurs liens éventuels avec les étrusques et les égyptiens et ceux qu'on appelle "les peuples de la mer"et les hyksos.
merci de votre recherche. rolleyes.gif

Réponse du Guichet du savoir

par bml_civ, le 21/12/2004 à 14:20

Réponse du département Civilisation


Nuraghe : nom donné à de grands monuments de forme conique, que l’on trouve en grand nombre en Sardaigne et qui passent pour être des tombeaux de l’époque pélasgique [des Pelasges : habitants préhelléniques de l'Egéide] Grand dictionnaire du XIXe siècle.
Un paragraphe sur la sardaigne megalithique intitulé Epoque nuraghique de Roger Joussaume présente un apercu intéressant de leur vie quotidienne.

La Sardaigne est le pays exclusif des nuraghes dont les tours cyclopéennes massives et de formes tronconiques hérissent le paysage. Nous l’avons dit, quelque sept mille nuraghes ont été recensés en plus ou moins bon état. Beaucoup ont été détruits. Certains sont de véritables forteresses au milieu de leur enceinte, autour desquelles se pressent les soubassements circulaires des maisons de l’époque, par exemple au village nuraghique de Palmavera. On s’est longtemps interrogé sur la fonction de ces édifices creux dont le caractère défensif paraît le plus évident. La plupart de ces tours construites, utilisées et modifiées, pour certaines d’entre elles, pendant près de deux mille ans depuis le début de l’âge du bronze, présentaient à leur sommet un système de créneaux aujourd’hui disparu. Sous la protection du nuraghe, les maisons rondes, qui abritaient la population, possèdent un soubassement en pierres qui devait supporter une toiture conique faite de branchages et d’herbes.

Les nuragiques attachaient beaucoup d’importance à l’eau au point que de nombreux puits sacrés parsèment l’île comme celui de Santa Cristina à l’aménagement remarquable tant dans l’agencement des marches qui conduisent à la source profonde que pour la maçonnerie en encorbellement, voûte appelée parfois tholos, du puits. À proximité se développe le village lié au sanctuaire où subsiste la maison des réunions large d’une dizaine de mètres de diamètre avec sa banquette de pierre périphérique et son sol dallé. On imagine l’assemblée des responsables discutant ici des décisions à prendre… En arrière, un vaste enclos n’a pas encore livré le secret de son utilisation.

Parmi les vestiges que nous ont laissés les peuples nuragiques, on retiendra les nombreuses figurines en bronze qui ont fait la réputation de l’île auprès des collectionneurs et des amateurs d’art antique mais qui surtout apportent de nombreuses connaissances sur la société de l’époque. Il semblerait que les figurines les plus anciennes datent du Xe ou du IXe siècle avant J.-C. et ont été produites pendant tout l’âge du fer. Elles servaient d’ex-voto et furent donc essentiellement retrouvées dans des lieux de culte. Elles représentent fréquemment des personnages avec cape sur le dos et poignard accroché sur la poitrine, la main droite levée ouverte vers l’avant, ou des archers brandissant leur arc. Des femmes assises, un enfant dans les bras, ont également cette attitude de la main levée. À côté de nombreuses statuettes anthropomorphes existent des représentations animales et de petites barques votives en bronze à proue en forme de tête de bovin ou de cerf.

Il serait présomptueux de vouloir donner ici tous les textes relatifs à cette civilisation. Deux livres sont, en revanche, dignes d'interet :
* Notice sur les Nuraghes de la Sardaigne de L. Petit-Radel
* Dei costumi dell'isola di Sardegna.

En ce qui concerne les liens avec d'autres civilisations, il serait indispensable de consulter les chronologies qui donnent , en général, des tableaux synoptiques des différentes civilisations. Entre autres :
Chronologie illustrée de l'Histoire universelle: les faits, les hommes, les civilisations.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact