Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Passi

Passi

par stoo, le 17/06/2004 à 15:40 - 3633 visites

Bonjour, dans son dernier album, le rappeur PASSI, originaire du Congo nous apprend que son nom de scène est en fait un sigle :

Papa
Alpha
Sierra
Sierra
India

J'aurais souhaité connaitre la signification de ce sigle.
Merci de votre aide.

Nota : Il nous l'apprend dans la chanson nommée "Tu C ki j'suis", piste 1 de l'album "Odysée" sorti en Mai 2004.

Stoo

Réponse du Guichet du savoir

par bml_mus, le 19/06/2004 à 09:16

Réponse du Département Musique :

Cette formulation de son prénom Passi l’utilisait déjà dans son album de 1997
« les Tentations » dans la chanson « je contrôle » :
[i]« Je contrôle, Passi contrôle, oui, je contrôle, Passi contrôle.
Le culte du rap adulte, l'ALTESSE, le DOUBLE S, Papa, Alpha, Sierra, India.
C'est reparti, c'est précis, ici Passi. »[/i]

Il s’agit en fait de la déclinaison de son prénom en codes de l'alphabet phonétique utilisé auparavant par les aviateurs et maintenant par les cibistes.

Dans le titre-intro de son nouvel album, Odyssée, il se décrit sous forme de mini biographie et sans aucune vanité comme « Le champion incontesté toutes catégories lyricales confondues » Or en plus de bonnes paroles (lyrics) un bon rap a besoin aussi d’un rappeur qui est un bon flow, c’est à dire la vitesse et l’aisance de diction. Et il ne semble pas très facile de rapper la phrase « papa, alpha, sierra, sierra, india »

Dans le rap, il est important d’utiliser des codes « secrets » compris uniquement des initiés, ce fut le cas du verlan, de l’argot, du langage SMS, peut être va t il lancer un nouveau langage codé à base d’alphabet CIBI. De plus cet alphabet est aussi utilisé par la police, grand ennemi viscéral des rappeurs. Quand on peut combattre à armes égales…

Une autre raison est l'importance du Moi dans la culture hip-hop : il faut se donner un nom unique et reconnaissable. George Lapassade dans le Rap ou la fureur de dire explique :
[i]«La place de l’ego dans la culture hip hop est essentielle Cette affirmation qui passe toujours par un affichage patronymique : je suis untel, on m’appelle untel… »[/i]
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact